Collection Vernaculaire

Crédits photos : collection « Vernaculaire » : in situ, © EMPREINTES Le concept store des Métiers d’Art – Paris – studio : Benjamin Trancart

L’histoire de la collection « Vernaculaire », c’est d’abord celle d’une rencontre. Elle a été conçue et réalisée par cinq artisans et un designer dans le sud de la France, aux confins des Causses et des Cévennes. Composée d’un fauteuil, d’un ottoman, d’une table basse et d’une lampe à poser, elle associe le raffinement des savoir-faire de l’artisanat français à l’exigence du design contemporain.

Son dessin aux lignes épurées, pensé par le designer Luigi Priolo, révèle des savoir-faire et des matières empreints du territoire. Le bois de châtaignier collecté pour l’amélioration des forêts dans les Cévennes est mis en œuvre par l’atelier CHATERSèN pour réaliser la structure. Il est travaillé rond, brut, avec son écorce, comme une peau de cuir qui le protège des usages du quotidien. Le calcaire, originaire du Causse voisin est travaillé par Les carrières de Montdardier. Brut de sciage, il révèle un motif complexe, façonné lentement par un dépôt de sédiments il y a plusieurs millions d’années. La laine, issue de brebis Lacaune élevées sur le Larzac, est utilisée brute dans sa couleur naturelle grise et sans teinture. Elle est tissée par Le Passe-Trame dans le Tarn qui participe depuis des années à la renaissance de la filière laine française. Enfin, les assises sont renforcées par des sangles et habillées de laine par le travail précieux et délicat de tapisserie et de couture d’ameublement réalisé par Christophe Bouloc et Anaïs Hugon dans l’Aveyron.

Outre la valorisation de ces belles matières et prestigieux savoir-faire, les pièces de la collection « Vernaculaire » ont été développées dans une logique de fabrication optimisée. Si les matières ont guidé la naissance des formes et des contrastes de cette collection, le process de fabrication propre à chaque entreprise a lui aussi été un moteur créatif. Le châtaignier, le calcaire et la laine ont été mis en lumière à travers ces créations pour que chaque corps de métier puisse intervenir de façon indépendante pour la fabrication des différents éléments qui compose la collection. Chaque partie est amovible, ce qui permet de les entretenir séparément dans le temps et de rendre ainsi le produit encore plus durable.

Télécharger le dossier de presse

 

LES EXPOSITIONS

LA NEF, ATELIER D’ART DE FRANCE – 41 Rue de l’Université, 34000 Montpellier – Reportée
CONCEPT STORE EMPREINTES – 5 Rue de Picardie, 75003 Paris – septembre à décembre 2019
GALERIE MADE IN TOWN – 58 rue du Vertbois, 75003 Paris – septembre 2019 à février 2020
PARIS DESIGN WEEK – Paris – septembre 2019
ABBAYE SAINT-ANDRÉ – Rue Montée du Fort, 30400 Villeneuve-lès-Avignon – juillet et août 2019

Top